Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 août 2013 6 31 /08 /août /2013 10:00

Au débouché de la rue Georges Clémenceau, vous arrivez face aux escaliers qui mènent à la citadelle.

 

2013-08-31-002

image Google streetview

Cette prise de vue date de septembre 2012 soit juste un an après ma visite de cette ville.

Personnellement, je n'avais pas photographié les escaliers mais plutôt la rue Georges Clémenceau vue du haut de ceux-ci.

D'où cette idée d'aquarelle :

 

2013-08-31-001

taille : +/- 17,5 x 28,5 cm

ça m'a pris trois jours de travail du pinceau, coincé entre le jardinage, le fendage du bois et sa mise en place, les commissions pour remplir le frigo, la visite du parc à conteneurs pour y déposer les reliefs du jardinage... je disposais un lavis par-ci, un détail par-là, une retouche vite faite avant de redéposer le pinceau et de filer vers le jardin.

Cette aquarelle est donc restée trois jours sur mon bureau avant que je ne me décide à la considérer comme terminée.

C'est long !

Très long !

Enfin, comparé aux deux années qu'il a fallu pour me décider à la faire, on relativiserait facilement.

On aime ou on n'aime pas, c'est un choix mais moi je n'arrive pas à me décider.

Je crois savoir pourquoi... il manque un point focal et de la lumière ! 

Hé oui, y'a d'la couleur, on dirait que... mais non !

Le test du niveau de gris le prouve :

2013-08-31-003

Le point focal provoqué par la couleur est absent, la lumière disparaît et l'attrait aussi.

Comparez avec l'aquarelle de l'article précédent où les deux points repris ci-dessus sont présents même en niveaux de gris :

2013-08-31-004

Pour moi, y'a pas photo !  L'oeil est bien guidé.

La tyrannie de la couleur... j'avais déjà fait un article là-dessus.

Bon, ben... tant pis, c'est comme ça !

Bonne rentrée aux membres du corps enseignant !

à ciao, ciao ! 

Partager cet article

Repost 0
Published by Alain Avèle - dans les hasards de l'eau
commenter cet article

commentaires

brig64 31/08/2013 19:22


Je te trouve carrément sévère avec cette aquarelle ensoleillée. Certes pas autant que la précédente mais l'effet soleil dans celle-là n'est-il pas dû au blanc des parasols et des vêtements des
promeneurs. Allez, un p'tit lavis plus foncé sur les façades de droite, à l'ombre, et tu auras tes niveaux de gris au carré ! Pour ma part j'aime beaucoup beaucoup les deux !


A bientôt.

Alain Avèle 01/09/2013 09:43



Faut savoir se juger sévèrement et puis ce n'est pas grave, juste un bout de feuille et du colorant mais tu vois, déjà avant de l'analyser j'avais un mauvais ressentis sans en avoir déterminé la
cause.


Je vais essayer de voir par informatique ce que j'aurais dû faire, ça fera peut-être mon prochain article... qui sait ?


Bon dimanche à toi !



Présentation

Les enfants de l'Aïr

enfants-air

Archives