Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2013 1 02 /09 /septembre /2013 10:00

Dimanche, c'est jour de repos... enfin presque.

J'ai donc mis ce temps libre à profit pour faire des essais informatiques sur l'aquarelle de l'article précédent.

Comme suggéré par Brig64, j'ai foncé les façades de droite, ça ne changeait pas grand chose.

J'ai ensuite augmenté la lumière en supprimant des ombres sur la rue et estompé un peu le fond...

2013-09-02-008 

Calvi-2

L'effet reste le même et de plus, les ombres sur marquises à gauche de la rue deviennent complètement ridicules.

Les laisser blanches enverrait le regard directement vers le fond...

Il faut donc se poser les bonnes question et la première est :

- où est le point focal

2013-09-02-006

Cette partie plus claire et plus détaillée me semble bonne pour attirer le regard.

Seconde question :

- qu'est-ce qui m'intéressait au départ dans la photo...

2013-09-02-007

la rue vue de haut et l'alignement hétéroclite des marquises des magasins.

Conclusion : tout le reste est du remplissage et ne peut que nuire à la lecture de l'aquarelle.

J'en suis donc arrivé - par informatique - à cette représentation :

2013-09-02-003

Calvi-10


Entre cette vue et la première, pas moins de sept autres essais informatiques, cadrage, ombres, blancs, tout y passe.

Cette représentation correspont à cette zone précise de l'aquarelle primitive :

2013-09-02-002

C'est là que les choses se compliquent.

Je dois pouvoir récupérer du blanc à l'avant-plan en enlevant le papier kraft mais il va abîmer le papier (même en le mouillant)

Je dois aussi récupérer au maximun des blancs au niveau de la rue et des marquises avant de colorer ces dernières... il faut voir si le papier va supporter tout ça.

Un peu plus tard :

2013-09-02-001

Je n'ai pas su récupérer tous les blancs voulus qui sont restés légèrement colorés.

J'ai aussi accentué l'ombre en forme de triangle sur pointe au niveau du point focal qui renvoi le regard vers la rue.

Les deux objectifs semblent atteints.

Et si l'on place en niveaux de gris :

2013-09-02-005

 


Qui a dit que les repentirs ne sont pas permis à l'aquarelle ?

2013-09-02-009

clic sur image = + grand

 

Certains préfèreront probablement la version originale, à chacun ses goûts bien sûr.

Voilà donc comment, l'air de rien, on passe tout son dimanche après-midi !

Allez, bonne semaine à tous,

à ciao, ciao !

Partager cet article

Repost 0
Published by Alain Avèle - dans les hasards de l'eau
commenter cet article

commentaires

elise 04/09/2013 13:48


Je préfère la première version, plus lumineuse. Cela ma fais penser à un article que j'ai lu dans pratique des arts. Ils conseillés de transférer la photo de son tableau en noir et
blanc sur l'ordi pour vérifier les contrastes.

Alain Avèle 05/09/2013 13:50



j'ai toujours placé mes aquas et autres crobards en niveaux de gris et cela bien avant que la revue n'existe... c'est
te dire ! lorsque j'ai photographié mes premiers tableaux vers les années 1959-1960 je ne pouvais le faire qu'en
noir et blanc, je n'ai donc pas attendu ces conseils !


Moi, je n'aime aucune des deux versions mais sur le blog je place même ce qui est raté... ça peut toujours servir aux autres !


Allez, m'en vais travailler, pour le moment mes pinceaux et mes aquarelles sont en repos forcé, contrairement à moi !


Bonne journée à toi, Elise !



Michel89 02/09/2013 16:13


Ah! Personnellement, je préfèrais la 1ère version. Il y avait plus de contraste. Le rajout de couleurs sur les auvents des magasins fait perdre toute cette lumière. Et puis ton recadrage... Sur
les tableaux, j'aime bien voir un ciel, un horizon qui donne de la profondeur. La dernière fait "écrasée". Comme quoi, il faut souvent rester sur la première impression et ne plus trop
réfléchir. J'espère que ce ne sont que des tests informatiques et que tu as conservé l'originale qui est magnifique. A bientôt. Michel

Alain Avèle 02/09/2013 16:48



Tu vois, cacun à son regard sur les choses


Ben non, je n'ai pas gardé l'originale vu qu'elle ne me convenait pas...


C'est pô grave, il fait beau, l'éta fut beau et j'espère l'automne dans la même gamme, c'est surtout ça l'important !


à plus, l'ami et bonne expo ce dimanche !



Présentation

Les enfants de l'Aïr

enfants-air

Archives