Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2009 7 11 /10 /octobre /2009 10:59
Dimanche 11 octobre 2009

Trois noms d'aquarellistes parmi tant d'autres, mais pas pris au hasard.
Australiens, d'origine pour l'une ou d'adoption pour les autres, ce n'est pourtant pas cela qui me pousse à vous en parler mais le travail qu'ils effectuent pour sortir l'aquarelle (la peinture, pas le pigment) du carcan dans lequel on l'enferme trop souvent.
Je ne vous ferais pas l'affront de vous dire comment trouver leurs sites mais si vous intéressez un tant soit peu à ce médium, allez-y faire un tour !
Bon, donc jeudi j'ai empoigné un bout de polypropylène blanc (injustement appelé papier " LanaVanguard "), mes pinceaux et mes pigments pour m'inspirer très très librement d'une aquarelle de Joseph Zbukvic.
Je vous montre la chose (soyez indulgents) et je vous l'explique ensuite :


+/- 15,0 x 25,0 cm
il faut très très longtemps (comble pour l'aquarelle ) pour réaliser quelque chose qui ne soit pas du pur hasard sur ce type de support... qui n'absorbe absolument pas l'eau. Oubliez également le sèche cheveux qui va déplacer les lavis et faire se gondoler le plastique, il faut donc attendre que l'eau s'évapore naturellement... hé oui !... et c'est long, très long, très très long !
Ensuite, lorsque vous reprenez les hostilités vous vous apercevez que les lavis ont fait des auréoles immondes, le pigment s'étant agglutiné sur le  pourtour... et pour couronner le tout, lorsque vous remouillez, tout s'efface pour se positionner ailleurs !
La joie quoi !... C'est rien, me suis bien amusé quand même !   




















Vous allez voir qu'elles vont me gâcher mon dimanche, ces trois-là !
Allez, zou !  à ciao, ciao ! 

Partager cet article

Repost 0
Published by Alain Avèle - dans les hasards de l'eau
commenter cet article

commentaires

david 31/05/2011 02:46



Avec plaisir ;-)



David 30/05/2011 00:38



Merci pour votre réponse ! Je n'avais pas pris acte de l'article sur Maitre Weixing ;-)


Par contre je voulais réagir sur le côté sectaire ;-), en art bien évidemment il est tjs question de jugement de goût donc de subjectivité , je vais affiner : Dans le style que j'aime : les 3
noms cités et Weixing sont les maîtres cosmogalactiques ;-), il est tout à fait envisageable que sur une autre galaxie il en existe...mais je ne les connaitrais jamais^^


Castagnet,Weixing,Zbukvic et Rogger Oncoy sont à mes yeux proches de l'excellence divine dans leur style(leur travail sur la lumière est tout à fait prodigieux), bien évidemment il y a d'autre
styles et d'autres maitres...mais ils me touchent beaucoup moins.


Merci encore pour cet espace de discussion ouverte, c'est tjs un plaisir pour moi de partager !


bonne continuation


Bien à vous


 



Alain Avèle 30/05/2011 09:02



Ben tu vois, j'aurais eu le plaisir de découvrir Rogger Oncoy grâce à ton commentaire 


Bonne semaine à toi !



David 29/05/2011 03:31



Je tenais à réagir au titre...les autres ? un seul : Guan Weixing !


Pour moi Guan, Zbukvic et Cestagnet sont les 3 plus grands , j'espère vous avoir fait partager la connaissance de weixing ;-)



Alain Avèle 29/05/2011 09:54



il y a encore énormément de chose à découvrir sur ce blog, ainsi :


http://marie-louise-et-therese.over-blog.com/article-hommage-a-guan-weixing-aquarelliste-de-talent-66799717.html


Pas de chance donc pour la découverte... en tout cas en ce qui me concerne ! 


Par contre, retirer l'échelle après le passage de ces trois grands me semble un peu sectaire, et pourtant Dieu sait si je les admire !  Il y a tellememnt d'autres aquarellistes, très grands
et très connus, moins grands et beaucoup moins connus, voire totalement obscures et méconnus ce qui est probablement mon cas qui mérite de pouvoir être honnorés... ceux que j'appelais "les
autres" car il m'est impossible de tous les connaître et de tous les citer ! 


Bon dimanche à toi !


 



Sylviane 14/08/2010 17:52



Bonjour, je trouve votre oeuvre tout simplement splendide. J'ai un faible pour les taches vivement colorées sur fond blanc, un peu comme certaines calligraphies par exemple. Le contraste entre le
fond blanc et certaines parties très sombres de même qu'entre des zones au lavis et d'autres très détaillées donne un caractère très particulier à ce tableau.



Alain Avèle 14/08/2010 18:12



Merci ! J'apprécie d'autant plus que travailler sur ce support, même s'il donne des effets que n'offrent pas les papiers, reste une gageure à la limite de l'inconscience !


L'avantage c'est que la luminosité vient de ce support complètement imperméable à l'eau et non de l'écran comme c'est souvent le cas avec les aquarelles sur papier (j'ai déjà bien été déçu devant
certaines oeuvres magnifiques à l'écran et quelconques en exposition)


Par contre, il faut oublier ses réflexes d'aquarelliste et travailler avec la pâte pour ensuite la diluer... l'estomper... jurer... recommencer... rejurer...
j'arrête cette énumération car, quoi que j'en dise, cela m'amuse énormément !
Merci d'être passée !



Oncle Dan 12/10/2009 10:10


Le jeu en valait la chandelle !


Alain Avèle 12/10/2009 13:28


C'est de la recherche de nouvelles sensations, et là, pour ce qui est d'avoir des sensations... on a des sensations !



Présentation

Les enfants de l'Aïr

enfants-air

Archives