Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2014 1 10 /02 /février /2014 10:00

Tout commence avec la réception de la revue " Pratique des Arts  n° 114 ".

Je feuillette et je tombe sur les pages consacrées à un artiste Russe au nom imprononçable... Denis Oktyabr :

2014-02-10-001

( son site c'est ICI )

et cette peinture à l'huile, au couteau qui m'interpelle (cercle rouge).

C'est entre abstrait et figuratif et moi j'y vois un tas de chose que je veux mettre directement sur papier :

2014-02-10-002

... un chemin creux dans un paysage de nos belles Fagnes sous la neige.

Au loin, des prairies en pente douce, des bosquets qui se dissimulent dans les bourrasques de neige, quelques herbes folles et des buissons nus en avant-plan... enfin, j'imagine !

Un chouïa d'aquarelle plus tard :

2014-02-10-003

j'ai l'ébauche de mon sujet.

Nous sommes loin de la peinture de Denis mais la base et l'inspiration sont présentes.

Il me reste juste à concrétiser, mais pas de la manière traditionnelle.

Alors :

- une chute de papier gris-beige ( +/- 26,0 x 19,0cm) agrafé sur un panneau,

2014-02-10-004

- un couteau et un pinceau plat biseauté n°10,

2014-02-10-006

le porte-mine qui m'a servi pour l'ébauche est là pour indiquer la taille.

 

- des aquarelles médiocres ( 24 tubes de 12 ml pour un peu plus que le prix d'un tube Winsor & Newton de 7 ml, c'est vous dire la qualité des produits !)

2014-02-10-007

- de la gouache tempera blanche ( tempéra = de qualité moindre car destinée à l'étude)

2014-02-10-008

Et puis je me lance.

Plus question de dessin, j'ai mon ébauche en face des yeux et je compte bien sur le hasard pour me surprendre.

Une demi-heure plus tard, j'arrête, et cela donne :

2014-02-10-005-copie-1

image cliquable

J'ai mon chemin creux, mes herbes folles, mes prairies lointaines aux bosquets discrets et mes arbres buissons balayés par le vent d'hiver.

What else, George ?

MAIS C'EST PAS DE L'AQUARELLE, CA !!!!

Ben si ! 

J'aurais pu (si j'avais été outrageusement riche) remplacer la gouache tempera blanche par de l'aquarelle blance en tube, mais j'en avais pas et le résultat eut été identique.

Ah ? Vous parlez de la transparence absolue ? De l'éclat unique du blanc du papier ?

Ben, d'abord, mon papier n'était pas blanc ! J'ai même gardé quelques trace de sa couleur dans le coin supérieur gauche.

Et puis, vous confondez technique et médium.

C'est bien une aquarelle, réalisée avec des aquarelles (même médiocres) mais dans une technique peu usitée pour ce genre de médium.

Et puis, je l'aime bien aussi placée en " niveaux de gris "

2014-02-10-009

Allez, méditez bien là-dessus !

Bonne semaine et...

...à ciao, ciao !

.

Partager cet article

Repost 0
Published by Alain Avèle - dans les hasards de l'eau
commenter cet article

commentaires

bigoudene46 16/02/2014 11:00


Rien de tel qu'essayer, jouer avec la matière... on peut se laisser surprendre par le résultat ensuite !

Alain Avèle 16/02/2014 11:22



je comptais bien sur les effets hasardeux du couteau, assagis par la précision relative du pinceau pour me surprendre...
mission accomplie !


Bon dimanche à toi, Bigoudène du Lot !




Pascale PIERRE 12/02/2014 19:37


je te remercie pour tes précieux conseils, je vais regarder le site que tu m'as envoyé.

Alain Avèle 13/02/2014 09:13



 



Pascale PIERRE 11/02/2014 18:13


Et ce qui est bien avec toi , c'est que tu sors des sentiers battus, pourquoi la transparence à tout prix ?

Alain Avèle 12/02/2014 09:49



Entendons-nous bien, j'aime bien la transparence aussi et ma " critique " si toutefois c'en est une, vise plutôt ceux qui prône une et une seule technique (souvent celle qu'ils pratiquent) et qui
considère que le reste n'est pas de l'aquarelle.


Maintenant, ça n'engage que moi, bien sûr !



Pascale PIERRE 11/02/2014 18:11


quand j'ai du temps , je profite pour aller voir ce que font mes amis artistes. D'ailleurs j'ai une question , j'aimerai m'améliorer dans les fonds , car je ne fais jamais de fonds , en fait je
ne sais pas, aurais tu un conseil à me donner, un bouquin à acheter ou autres. Moi j'utilise de l'encre de couleur pour mes dessins, peut être pourrais- je faire un fond à l'aquarelle, c'est ce
qui me manque les fonds ! merci pour ta réponse.

Alain Avèle 12/02/2014 10:09



Le fond !... vaste question !


S'il s'agit de paysage, la question ne se pose pas si ce n'est que dans beaucoup d'aquarelles que je regarde sur des blogs, il occupe autant d'importance en intensité et en détails que le sujet
qui se voudrait principal et de ce fait, les yeux se perdent.


Pour ce qui est des portraits (humains ou animaux) le débat s'ouvre mais le grand principe reste le même : c'est le sujet qui constitue le centre d'intérêt qui doit prîmer sur le reste et dans ce
cas, ce n'est jamais le fond.


Personnellement, même si le portrait que je viens de réaliser est très précis, j'aime qu'il donne l'impression d'une ébauche attendant d'être achevée... donc très peu de fond.
Je t'invite à regarder mon site :
http://galeries-aquarelles-valee-pollet.weebly.com/index.html


et puis aussi de profiter d'internet en étudiant les oeuvres de grands artistes actuels qui travaillent dans le même domaine que toi et de t'inspirer de celles ou ceux qui t'accrochent le plus
car c'est surtout si tu aimes ce qu'ils font que tu pourras aimer tes réalisations.


Aquarelles et encre ? Pourquoi pas mais je ne connais pas trop le travail à l'encre de couleur, ce qui me fait peur c'est une trop grande netteté des contours si l'encre ne se dilue pas du tout
avec l'aquarelle qui va constituer le fond.


C'est presque une réponse de Normand mais je crois qu'il n'y a pas de règle unique et que chacun te conseillera selon sa sensibilité !


Allez, courage Pascale... et tant que j'y pense, tu peux aussi imaginer le pastel sec pour constituer ton fond ??? why not !



Pascale PIERRE 10/02/2014 18:02


je n'ai qu'un seul mot : SUPER, tu es parti d'une étude et le résultat est magnifique. Bravo

Alain Avèle 11/02/2014 08:55



je me suis surtout éclaté en pratiquant une " aquarelle " hors du concept admis et prôné de la transparence à tout prix
! en fait, il y a quand même de la transparence à certains endroits en recouvrant le blanc (déjà sec en surface)
par de l'aquarelle dilueé.


Remarque, j'aurais pu faire la même chose avec des acryliques mais là ça devenait beaucoup plus traditionnel comme technique...


Merci d'être passée me voir et à bientôt !



Présentation

Les enfants de l'Aïr

enfants-air

Archives