Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2013 2 30 /07 /juillet /2013 10:00

ça doit venir de mon goût pour le paradoxe, vous présenter les entrées du Castrum alors qu'on en sort et qu'on en voit forcément l'arrière.

Il y a pourtant une logique.  En effet, de face on n'a pas assez de recul pour voir, et l'arc d'entrée, et le beffroi dans son entier.

De plus, vu la configuration des lieux, il est impossible d'apercevoir la petite entrée latérale en même temps que la principale... d'où mon point de vue paradoxal.

 

2013-07-30-001

 

On ne voit pas non plus le beffroi dans son intégralité, me direz-vous.

ça vient, ça vient !  Mais pour cela j'ai recyclé un crobard réalisé tout au début de ce carnet ( mais comme peu de monde suit, ça ne se verra pas !)

Voilà donc la sortie (si vous préférez) du Castrum :

 

2013-07-30-002

Et c'est aussi ce qui clôture les pages consacrées à la partie fortifiée de Roussillon.

La double traditionnelle :

 

2013-07-30-003

vous cliquez si vous voulez...

Allez, demain dernier jour de juillet... le temps passe si vite !

 

à ciao, ciao !  .

Partager cet article

Repost 0
Published by Alain Avèle - dans les hasards de l'eau
commenter cet article

commentaires

petitalan 30/07/2013 15:35


Tu viens d'inventer la logique du paradoxe. Tu es grand dans tes oeuvres.
Bien à toi. 

Alain Avèle 30/07/2013 17:01



J'ai rien inventé vu que je suis un paradoxe vivant !


Bien à toi, l'ami !



Présentation

Les enfants de l'Aïr

enfants-air

Archives