Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 08:00

En feuilletant l'album photos de Venise 2005, je suis tombé en arrêt devant celles-ci prises à la pescheria.

Tout d'abord,

Le style anglais :

2012-12-19-001

 

Imperturbable, appliqué et complètement indifférent aux regards des passants, ainsi d'ailleurs qu'à celui du poisson qui le regardait du haut de sa colonne.

2012-12-19-003

Loin de moi l'idée de me moquer !

Peindre sur le motif est toujours ce que j'aurais voulu faire mais je déteste ceux qui, comme moi, photographient dans votre dos ou s'attroupent pour commenter dans une langue inconnue... allez donc savoir ce qu'ils disent !

Bref, moi je photographie puis je me planque lâchement dans mon bureau-atelier, où personne ne m'enquiquine, pour réaliser mes soi-disant carnets.

 

Mais je m'égare, je m'égare... revenons à Venise.

Ce jour-là, juste en me retournant, il y avait aussi...

Le style hypermétrope :

2012-12-19-002

 

Tout aussi indifférent, tout aussi concentré sur son sujet mais, contrairement aux statiques scotchés à leurs pliants toilés, lui se reculait régulièrement pour avoir une vue plus globale de l'ensemble sujet-peinture.

Du coup, les malheureux poissons ne savaient plus où donner de la tête !

2012-12-19-004

 

Bon ! Les photos c'est bien mais c'est un peu facile... non ?

Faudrait peut-être que je me remette aux crobards ?

Allez, à plus...

à ciao, ciao ! 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Alain Avèle - dans Au fil de mes promenades
commenter cet article

commentaires

Michel89 21/12/2012 17:12


Il prenait du recul ou il se mettait à l'ombre de cette ambiance ensoleillée? Michel

Alain Avèle 22/12/2012 08:47



C'est vrai qu'il faisait bien chaud mais c'est juste un recul pour une vue d'ensemble, ce qui est nécessaire lorsqu'on fait un grand format !



Présentation

Les enfants de l'Aïr

enfants-air

Archives