Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 08:00

... il faut aimer ce qu'on a !

Je ne me souviens plus trop qui avait lancé cette maxime pleine de sagesse, ça va me revenir mais en attendant je voulais le dire, que dis-je, l'affirmer à cet ami virtuel qui se pavane régulièrement dans les îles, qu'elles soient tropicales ou méditerranéennes.

Moi, dans mon Nord résidentiel, mon paysage habituel est composé de fermes, le plus souvent anciennes, le plus souvent aussi en cours de restauration ce qui pour l'habitant est un bienfait mais pour l'aquarelliste... une catastrophe.

Donc, je photographie à tout va avant de les voir disparaître.

Beaucoup n'y regardent que la décrépitude, moi j'y vois l'usure de la vie et parfois, sous la lumière du nord, une beauté qui me touche.

Voilà ! C'est dit !

Aujourd'hui donc, une ferme bien restaurée où d'habitude je ne m'arrête pas mais ce jour-là, la lumière donnant sur l'entrée m'a interpellée :

clic sur image = taille réelle

2012-02-22-001

Aquarelle, marqueur noir et pastel gras noir

Ah oui, j'me souviens maintenant !  La Bourgogne... Un château... Un guide pédant et prétentieux, une décoration grise et triste ainsi que la citation, peinte parmi tant d'autres par le tout premier propriétaire de ces lieux chargés d'histoire :

le Comte Roger de Rabutin.

Je savais bien que je l'avais lu quelque part, cette maxime, ailleurs que dans les livres ! 

Allez, je vais faire un petit cdeau à mon ami allergique aux fermes, celle ci-dessus mais au traits puis en négatif photo :

2012-02-22-002

 

2012-02-22-003

Qu'il se rassure, ça ne me demande qu'un ou deux clics dans le logiciel ad hoc mais je sais que ça lui fait tellement plaisir que je n'hésite pas à effectuer ce petit travail supplémentaire ! 

Bon, la prochaine fois et pour la dernière fois sans doute (paroles d'ivrogne...), je retourne aussi dans les îles ou plutôt dans l'île de beauté.

Je clôturerai ainsi mon carnet de voyage.

En attendant,

à ciao, ciao ! 

Partager cet article

Repost 0
Published by Alain Avèle - dans les hasards de l'eau
commenter cet article

commentaires

fanchon 22/02/2012 19:43


"si on ne peut avoir ce que l'on veut, il faut vouloir ce que l'on a" Saint Augustin,


c'est peut etre de lui que tu tire ton inspiration de la phrase...?

Alain Avèle 22/02/2012 19:55



Non non, c'est bien d'un certain comte de Rabutin. Il a écrit bon nombre de maxime sur les murs de son château que nous avions visité lors de vacances en Bourgogne... mais je l'ai écrit dans le
bas de l'article !!! t'as donc pas lu jusqu'au bout !


Allez, c'est pô grave ! Bien à toi !



petitalan 22/02/2012 18:17


Quand Jean pêche il m'en empêche, na !

Alain Avèle 22/02/2012 19:48



t'en as une sacré pêche !



petitalan 22/02/2012 12:24


Il ne faudrait pas qu'il y ait méprise, je ne suis pas allergique aux fermes, loin de là, et encore moins aux fermières et à leurs filles (celles des années 50, my God !). je passais mes vacances
d'été et les autres régulièrement dans une ferme où il y avait deux enfants de mon âge, une fille et un garçon. Finalement je ne me suis marié ni avec l'un ni avec l'autre. Le fils a quitté la
ferme, la fille s'est mariée avec un agriculteur champenois d'un autre village. Tranche de vie. La ferme a cessé son exploitation faute de combattants.


Quand tu recherches le nom d'un auteur, dis-toi qu'il se nomme Boom Hérang et son nom te reviendra sans doute.


Jolie production ce jour, j'aime.


Bien à toi et à vous. 

Alain Avèle 22/02/2012 15:01



ça me rassure mais ça me coupe l'herbe sous le pied !... Sniffff ! Comment que j'vais faire maintenant pour faire croire que mon ami virtuel est allergique aux vieilles fermes ?


Quand aux fermières des années 50, on n'a pas connu les même, c'est une certitude !


Faudra donc que j'te trouve un autre défaut mais sois sans crainte, je ne me moque que gentiment et QUE des personnes que j'apprécie !... les autres, je les ignore superbement !


Boom Herang !... tu ne peux vraiment pas t'en empêcher, hein !


Allez, profite bien des îles ! Bien à toi !



Charles Rosmann 22/02/2012 09:02


Bravo pour cette aquarelle très bien exécutée et je suis d'accord, en tant qu'aquarelliste, je n'ai pas toujours le feeling pour les vieilles fermes, trop bien restaurées. Par ailleurs,
beaucoup de personnes me demandent comment faire pour que le papier des blocs de voyage ne travaille pas trop, existe-t-il une technique d'apprêt pour limiter cet effet ? (hormis le grammage).

Alain Avèle 22/02/2012 09:18



Merci pour le commentaire mais hélas, concernant votre question j'ai bien peur de chercher moi-même la meilleure réponse.


Dans mon carnet au feuilles de 90g:m², j'avais essayé de pulvériser une face puis les deux faces des feuilles avec du fixatif (pour pastel, fusain...) léger... résultat mitigé. J'ai essayé avec
du fixatif plus "lourd", ce fut une catastrophe et le dernier essai où j'ai badigeonné avec de l'acrylique blanc dillué moitié-moitié avec de l'eau qui semble fonctionner (des images dans les
prochains articles) mais le travail est faussé du fait que ce n'est pratiuquement plus absorbant... je cherche encore mais j'ai bien peur que seul un grammage adapté à l'aquarelle soit réellement
efficace


Mais bon, un papier qui gondole c'est aussi un défi qui peut être amusant pour qui aime l'imprévu !
Bonne journée à vous



Présentation

Les enfants de l'Aïr

enfants-air

Archives