Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 12:45

Extrait :

" ... La sculpture offre à la création de (X) et à son expression tangible, un pendant d'une logique assez pure et séduisante aussi pour briser enfin ces vieux mythes que sont la magie de l'inspiration, la spontanéité, l'insondable éloquence."  

Autre extrait d'un autre article :

" La frontière entre innocence et duplicité n'est pas cellé (sic) de l'art brut, contrairemant à une lecture trop peu informée des oeuvres..." 

J'arrête là ces lectures hermétiques qui ne sont ni le fait ni les mots des artistes présentés dans la revue que je relis pour la nième fois, mais des délires plumatifs de certains journalistes pour revues spécialisées.

La plupart des journalistes brodent, c'est un fait, enjolivent parfois, mais surtout déforment les propos que certains artistes leur distillent du bout des lèvres. J'en ai encore eu la preuve dernièrement mais chuuuut !... faisant comme eux... je ne divulguerais pas mes sources ! 

D'accord, tout le monde n'est pas Dali qui ne laissait à personne le soin de délirer sur ses peintures. Aujourd'hui encore je garde la certitude qu'il se foutait bien de la g.....e des critiques d'Art dans ses grandes envolées mystiques ! Hélas, certains y ont tellement cru qu'ils ont fait des émules.

Mais quel rapport entre ce qui précède et le nom d'une petite bourgade perdue dans les Pyrénées Atlantique, me direz-vous ? 

Aucun ou plutôt si... un signet.  Une feuille pliée en deux, arrachée d'une revue sans intérêt et venue s'échouer dans les pages de cette autre consacrée à l'Art dans ses généralités. 

Cette feuille, la voici :

 

 

2011-03-08-002

 

Le hasard n'existe que si on lui laisse une petite place dans nos vies.

Si la revue mutilée n'offrait qu'un intéret, c'était cette page qui m'a servi de signet et que j'avais oubliée... mais pas jetée !

J'avais promis de laisser mon carnet à spirales tranquille, je tiens promesse, aussi j'ai ressorti mon agenda :   


 

2011-03-08-001

 

Pour me parler. Pour toucher mon coeur et me retourner les tripes, ces vieilles portes n'avaient nul besoin de mots alambiqués, d'expressions vides de sens mais qui font la belle phrase, celle qu'on s'écoute énoncer comme une vérité première.

Leur vérité, notre vérité était là, dans leurs rides, dans leur patine, dans leur décrépitude aussi... dans la vie qu'elles nous montrent dans toute sa dureté, dans toute sa beauté.

Rien n'est éternel... mais certaines choses le sont un peu plus que d'autres !...  ainsi va la vie.

Voila donc comment j'ai découvert Sainte-Colome, grâce à ses vieilles portes... Je vous ai mis les coordonnées dans l'agenda au cas où vous voudriez vous y rendre.  Moi ce ne sera pas pour tout de suite ! 

Allez, zou !  à ciao, ciao ! 

Partager cet article

Repost 0
Published by Alain Avèle - dans Mes agendas
commenter cet article

commentaires

Kaudandreson 11/03/2011 00:10



C'est Beau !


(je te dédicace mon dernier post, un peu ironique, et que je n'ai pas pu convenablement illustrer) A bientôt.



Alain Avèle 11/03/2011 09:45



je vais aller y jeter un oeil ! à +



zen 10/03/2011 07:39



Bien dit, bien fait !


Bien dit, bien fait  


Bonne journée


Bises


 



Alain Avèle 10/03/2011 08:16



Merci Zen ! Bonne journée à toi également !


Bizzzzzzzzzz !



denise basaganaHé bèd, 09/03/2011 20:52



ça a l'air encore plus vivant sur l'quarelle !!



Alain Avèle 10/03/2011 08:15



ben, la photo de cette feuille à peine dépliée et mal éclairée ne donne pas toutes les nuances que l'on voit en réel mais c'est aussi un peu voulu



Présentation

Les enfants de l'Aïr

enfants-air

Archives