Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 mars 2014 7 16 /03 /mars /2014 10:00

... chou vert et vert chou, mais en fait ni l'une, ni l'autre !

Dernièrement en feuilletant le carnet de voyage consacré au Luberon, j'ai constaté que l'une des pages semblait bien vide :

2013-07-20-001-copie-1

page qui semble complète mais qui est largement recadrée lors de la parution de l'article à l'époque.

J'ai donc recherché dans mes photos pour trouver la montée vers cette table d'orientation du village de Roussillon d'où ce dessin semblait réalisé.

En voici la représentation :

2014-03-16-001

sur la page de gauche en haut, ce qui donne pour les deux pages :

2014-03-16-002

si vous désirez voir plus grand, cliquez !

ça fait tout de suite moins vide.

Envie de vacances tout à coup ?

Allez savoir...

à ciao, ciao !

Repost 0
Published by Alain Avèle - dans les hasards de l'eau
commenter cet article
9 mars 2014 7 09 /03 /mars /2014 10:00

En fait, il y en a deux de ponts vu que la Seine se sépare en deux bras juste avant pour se rejoindre à cet endroit mais je n'en ai représenté qu'un.

C'est à Buxeuil, dans l'Aube, peu après Bar-sur-Seine.

J'avais réalisé une photo depuis le parking de l'église que l'on voit ci-dessous :

2014-03-09-003

document Google Map

la croix désigne l'emplacement où je me trouvais et le cercle, le pont.

2014-03-09-002

et sur un bout de papier pour dessin de 120 g/m², j'ai rapidement crobardé :

2014-03-09-001-copie-1

Image cliquable.

21,0 x 15,5 cm

Pourquoi diable n'ai-je pas réalisé cela sur place et dans un carnet de voyage ?  Les méandres de mon cerveau sont bien plus nombreux que ceux de la Seine... c'est vous dire !

Allez, zou...

à ciao, ciao !

Repost 0
Published by Alain Avèle - dans les hasards de l'eau
commenter cet article
20 février 2014 4 20 /02 /février /2014 10:00

... avec vue sur une partie de l'église Santa Maria dei miracoli.

Mais avant cela, petite explication.

J'ai depuis trop longtemps cette aquarelle sous les yeux dès que je m'asseyais à mon bureau :

2014-02-20-001

c'est dans le hall de nuit, une vue de Venise, ruelle étroite donnant sur un pont dont j'ignore le nom et j'avais très envie de changement.

Dernièrement, en cherchant sur google street view des renseignements pour le pastel de l'article " un pont peut en cacher un autre " j'avais récupréré cette vue :

2014-02-20-006

vue du Campo du titre et de l'église susnommée.

Après l'avoir retravaillée et surtout recadrée pour qu'elle entre dans ce cadre vertical et très étroit, je m'y suis mis.

2014-02-20-003

en cours de réalisation

 

2014-02-20-004

même état mais recadrée avec passe-partout de fortune

 

Encore deux ou trois retouches, puis placée dans le cadre, j'ai maintenant sous les yeux :

2014-02-20-002

et puis, si vous voulez la voir un peu plus grande...

2014-02-20-005

14,0 x 42,0 cm dans un cadre de 23,0 x 50,0 cm

 

Désolé pour la qualité et les reflets mais j'attendrai d'avoir plus de luminosité ambiante pour la sortir du cadre et en réaliser une photo un peu plus correcte.

Bon, ben, j'ai quelques temps maintenant pour penser à ce qui la remplacera lorsque j'en aurais assez de la voir !

Allez, zou !...

à ciao, ciao !

Repost 0
Published by Alain Avèle - dans les hasards de l'eau
commenter cet article
10 février 2014 1 10 /02 /février /2014 10:00

Tout commence avec la réception de la revue " Pratique des Arts  n° 114 ".

Je feuillette et je tombe sur les pages consacrées à un artiste Russe au nom imprononçable... Denis Oktyabr :

2014-02-10-001

( son site c'est ICI )

et cette peinture à l'huile, au couteau qui m'interpelle (cercle rouge).

C'est entre abstrait et figuratif et moi j'y vois un tas de chose que je veux mettre directement sur papier :

2014-02-10-002

... un chemin creux dans un paysage de nos belles Fagnes sous la neige.

Au loin, des prairies en pente douce, des bosquets qui se dissimulent dans les bourrasques de neige, quelques herbes folles et des buissons nus en avant-plan... enfin, j'imagine !

Un chouïa d'aquarelle plus tard :

2014-02-10-003

j'ai l'ébauche de mon sujet.

Nous sommes loin de la peinture de Denis mais la base et l'inspiration sont présentes.

Il me reste juste à concrétiser, mais pas de la manière traditionnelle.

Alors :

- une chute de papier gris-beige ( +/- 26,0 x 19,0cm) agrafé sur un panneau,

2014-02-10-004

- un couteau et un pinceau plat biseauté n°10,

2014-02-10-006

le porte-mine qui m'a servi pour l'ébauche est là pour indiquer la taille.

 

- des aquarelles médiocres ( 24 tubes de 12 ml pour un peu plus que le prix d'un tube Winsor & Newton de 7 ml, c'est vous dire la qualité des produits !)

2014-02-10-007

- de la gouache tempera blanche ( tempéra = de qualité moindre car destinée à l'étude)

2014-02-10-008

Et puis je me lance.

Plus question de dessin, j'ai mon ébauche en face des yeux et je compte bien sur le hasard pour me surprendre.

Une demi-heure plus tard, j'arrête, et cela donne :

2014-02-10-005-copie-1

image cliquable

J'ai mon chemin creux, mes herbes folles, mes prairies lointaines aux bosquets discrets et mes arbres buissons balayés par le vent d'hiver.

What else, George ?

MAIS C'EST PAS DE L'AQUARELLE, CA !!!!

Ben si ! 

J'aurais pu (si j'avais été outrageusement riche) remplacer la gouache tempera blanche par de l'aquarelle blance en tube, mais j'en avais pas et le résultat eut été identique.

Ah ? Vous parlez de la transparence absolue ? De l'éclat unique du blanc du papier ?

Ben, d'abord, mon papier n'était pas blanc ! J'ai même gardé quelques trace de sa couleur dans le coin supérieur gauche.

Et puis, vous confondez technique et médium.

C'est bien une aquarelle, réalisée avec des aquarelles (même médiocres) mais dans une technique peu usitée pour ce genre de médium.

Et puis, je l'aime bien aussi placée en " niveaux de gris "

2014-02-10-009

Allez, méditez bien là-dessus !

Bonne semaine et...

...à ciao, ciao !

.

Repost 0
Published by Alain Avèle - dans les hasards de l'eau
commenter cet article
17 janvier 2014 5 17 /01 /janvier /2014 10:00

Dans l'article précédent sur Venise, j'avais représenté un pont tout à fait hypoyhétique... d'ailleurs était-ce réellement un pont ? Je n'en connais pas d'aussi haut perchés à Venise.

Celui que je vous présente aujourd'hui existe bel et bien. C'est le " Ponte dei Miracoli" situé sur le canal du même nom.

J'en avais déjà fait une ou deux aquarelles il y a très longtemps d'après des photos prises sur place mais aujourd'hui c'est un mélange "aquarelle-pastel sec-pierre noire" qui je voulais essayer :

 

2014-01-17-001

feuille gris-beige agrafée sur panneau

base à l'aquarelle

 

certains se seraient contenter de cette version mais je tenais à mon essai.

 

2014-01-17-002

Voici terminé, après accentuation aux pastels secs.

( remarque ; les couleurs sont plus exactes sur cette représentation que dans la précédente)

 

Et puis en recadrant sommairement avec des équerres de carton blanc en guise de passe-partout :

2014-01-17-003

+/- 15,5 x 25,5 cm

Il ne me restera plus qu'à signer, faire un passe-partout correct et protéger le tout par un cellophane transparent, le pastel étant très fragile.

Allez zou,

à ciao, ciao !

Repost 0
Published by Alain Avèle - dans les hasards de l'eau
commenter cet article
12 janvier 2014 7 12 /01 /janvier /2014 10:00

 

Il suffit d'un rien, un semblant de pont, une ou deux vagues gondoles posées sur un minuscule canal et la magie opère.

On est loin du Grand Canal et de la Place Saint-Marc, des palais somptueux et des passages à touristes... juste un canal perdu, ignoré des foules, rien que pour moi.

- une feuille gris-beige agrafée sur un panneau,

- mes bâtons de pastel,

- mon crayon " pierre-noire"...

Venise apparait :

2014-01-12-002

taille du panneau : 30,0 x 40,0 cm

 

Puis je recadre en plaçant quatre languettes pour créer un passe-partout de fortune :

2014-01-12-001

+/- 19,5 x 32,0 cm

Pastel sec et pierre noire.

 

Mon après-midi de samedi est passée comme un rêve... un rêve de venise, bien sûr !

Allez, zou...

à ciao, ciao !



Repost 0
Published by Alain Avèle - dans les hasards de l'eau
commenter cet article
3 janvier 2014 5 03 /01 /janvier /2014 10:00

Dernière aquarelle de 2013 mais présentée début 2014... la différence se situe juste dans le classement.

 

2014-01-03

22,5 cm x 30,0 cm

Aquarelle et rehauts de pastel sec

(image cliquable)

Je vous souhaite à tous une année merveilleuse, même si l'on sait d'avance que la plupart d'entre-nous seront déçus... la vie est une loterie, il y a donc plus de perdants que de gagnants.

à ciao, ciao !

Repost 0
Published by Alain Avèle - dans les hasards de l'eau
commenter cet article
21 décembre 2013 6 21 /12 /décembre /2013 10:42

L'autre jour, journal de 13 heures, TF1 nous emmène dans la via San Gregorio Armeno à Naple, la rue des crèches et des santons.

Petit matin, la rue est encore quasi déserte, les étals non déployés et une image très furtive me scotche...

2013-12-21-001

Heureusement, télé numérique, pause, marche arrière et je récupère l'image en photographiant l'écran.

L'ambiance et la lumière sont un sacré défi. Il me faut oublier l'aquarelle et m'y risquer avec le pastel.

Le soir donc, je place grossièrement des tons à l'aquarelle pour me construire une base et je laisse sécher toute la nuit :

2013-12-21-002

Le lendemain, après séchage, les tons ont bien pâli mais ma base est là, alors j'empoigne mes bâtons de pastel et j'attaque...

 

2013-12-21-003

mais qu'est-ce que c'est salissant comparé à l'aquarelle !!!

Une fois ce résultat obtenu, je fixe légèrement pour conserver ma base et pouvoir travailler dessus :


2013-12-21-004

Après recadrage, je laisse de côté pendant quelques heures pour avoir un autre regard sur le travail.

A la reprise, je réchauffe un peu l'athmosphère puis je me dis qu'il faut pouvoir s'arrêter et si ce n'est pas un chef-d'oeuvre, c'est une bonne impression du ressenti lors de ce reportage.

2013-12-21-005

+/- 19,0 x 22,0 cm

papier Moulin du Coq, 325 g/m²


Le pastel me délasse malgré tout et me permet de travailler d'une manière un peu moins précise et plus " impressionniste " que l'aquarelle.

Allez, je vous laisse à vos préparatifs car Noël approche.

Je vous souhaite de bonnes fêtes de fin d'année et qui sait, à l'an prochain...

... peut-être ?

à ciao, ciao !

Repost 0
Published by Alain Avèle - dans les hasards de l'eau
commenter cet article
16 décembre 2013 1 16 /12 /décembre /2013 10:00

Qui d'entre tous les aquarellistes, connus ou non, n'a pas détruit ce qu'il était en train de réaliser, insatisfait, voire horrifié du résultat obtenu ?

Pour ma part, je crois en avoir détruit bien plus que conservé et s'il était vrai qu'on apprenait plus de ses erreurs que de ses réussites... j'aurais dû apprendre énormément.

Hélas, je ne pense pas que ce soit le cas.

Pratiquement autodidacte dans le dessin mais ayant acquis les bases de l'aquarelle dans un atelier, j'ai beaucoup regardé et étudié la technique des aquarellistes qui m'inspiraient et parmi ceux-ci... Alex Powers, déjà évoqué plusieurs fois dans mes articles.

 

2013-12-16-001

Ces trois personnages peints par Alex Powers, tirés du livre (introuvable) " Painting People in Watercolor ", j'avais voulu les assembler en guise d'exercice sur une demi-feuille arche et j'en avais photographié l'ébauche :

 

2013-12-16-002

J'aurais dû m'arrêter là et la reprendre plus tard, mais non... après m'être acharné en vain, j'ai tout détruit, ou presque.

De l'ensemble, il ne me reste que cette photo et en la trifouillant hier, je me suis dit qu'un jour je continuerai peut-être pour en faire une peinture numérique :

2013-12-16-003-copie-1

En partant de ça, je devrais pouvoir en tirer quelque chose.

On verra bien.


J'avais dit "presque" car, pour l'anecdote, j'avais récupéré le personnage central que j'ai retravaillé à l'époque pour obtenir ceci :

2013-12-16-004

Tout n'est donc pas perdu.

Tiens, ça me rappelle un crobard réalisé sans modèle et sur mon sous-mains que je vous avais présenté il y a deux mois...

2013-10-26-001

Si elles ne sont pas jumelles, elles doivent être soeurs.

Allez, zou...

à ciao, ciao !

Repost 0
Published by Alain Avèle - dans les hasards de l'eau
commenter cet article
25 novembre 2013 1 25 /11 /novembre /2013 10:00

... excusez ce mauvais jeu de mots que je tiens d'un de mes profs (ça date !) qui nous présentait cet état comme celui des décorateurs.

Bref, je reste au chaud et au sec et je remets de l'ordre dans mon brol.

Petit retour aux vacances dans le Luberon en mai dernier.

Je pense vous l'avoir déjà présenté mais ici j'ai terminé cette double page :

2013-11-25-001

cliquez pour voir en grand

A gauche, Île-sur-Sorgue et à droite Lacoste.

J'ai encore pas mal de rangement à effectuer mais pas forcément de cet ordre, alors...

à ciao, ciao !


Repost 0
Published by Alain Avèle - dans les hasards de l'eau
commenter cet article

Présentation

Les enfants de l'Aïr

enfants-air

Archives