Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 mai 2013 4 23 /05 /mai /2013 10:00

Il y aurait encore bien des coins et recoins à crobarder dans cette petite ville, je garde en réserve les photos réalisées sur place mais... mais il faut bien poursuivre le voyage.

Alors aujourd'hui dernières vues de Gordes.

Avec les APN du type " reflex", il est possible de tout programmer et ainsi de réaliser certaines photos qui sont en elles-mêmes de véritables aquarelles :


2013-05-23-005

 

ci-dessus, la photo et ci-dessous l'aquarelle dans le carnet de voyage.


2013-05-23-003

Aquarelle, marqueur noir et crayons cire sur base de gesso

 

Allez, les derniers crobards puis l'ensemble et on passe à autre chose.

 

2013-05-23-001

 

2013-05-23-002

 

2013-05-23-004

 

ce qui donne dans le carnet :

 

2013-05-23-006

 

image cliquable

Allez, zou !...

à ciao, ciao !

Repost 0
Published by Alain Avèle - dans les hasards de l'eau
commenter cet article
21 mai 2013 2 21 /05 /mai /2013 10:00

... que la pierre soit lisse comme au Campanile, au château ou sur les maisons de maîtres du dessus du village...

2013-05-21-001

 ( mais non, vous n'êtes pas à Pise, c'est moi qui dessine de traviolle dans le carnet)

Qu'elle soit grossièrement taillée comme dans les ruelles qui serpentent le long de la colline,

2013-05-21-002

 

partout la nature s'acharne à lui rendre son aspect originel. 

 

2013-05-21-003

 

Allez, zou ! Je retourne à mes photos et à mon carnet.

à ciao, ciao !

Repost 0
Published by Alain Avèle - dans les hasards de l'eau
commenter cet article
19 mai 2013 7 19 /05 /mai /2013 10:00

Je ne respecte pas toujours l'ordre chronologique des visites car j'aurais dû vous parler de Ménerbes, visité lundi après-midi... ce sera pour plus tard.

Aujourd'hui ( et la prochaine fois au moins ) GORDES.

 

Mardi 30 avril au matin, il pleut. Roussillon fait le gros dos et nous bon coeur contre mauvaise fortune.

On se décide pour Gordes.

Heureusement, la pluie se calme un peu lorsque nous arrivons :


2013-05-19-001

 

Gordes où l'on se parque à l'extérieure quand les places ne font pas défaut au parking imposé.

Mardi matin, c'est le marché sur la place devant le château que je n'ai pas voulu représenter, ou alors si peu... à gauche du dessin.

 

Rues en pentes raides, passages voûtés, caillasse et vieille pierres, il ne manque que le grand soleil... on fera comme si...

2013-05-19-005

 

en gros, dans le carnet, ça donne :

2013-05-19-004

image cliquable

 

Mais que vient faire le colorado provençal dans l'article sur Gordes ?

Je vous montre puis j'explique :

2013-05-19-003

Rustrel, ce fut l'après-midi mais les tickets de parking, s'il font effectivement partie intégrante d'un carnet de voyage sont aussi... des caches misère !

Les feuilles du carnet étant fines, lorsque les traits de la page précédente percent... dois-je continuer ?

Bon, Rustrel, vous avez vu. Je n'en parlerai plus.

Par contre, il y a encore à montrer sur Gordes.  Ce sera pour plus tard.

Allez, zou !  Bon dimanche.

à ciao, ciao !

Repost 0
Published by Alain Avèle - dans les hasards de l'eau
commenter cet article
17 mai 2013 5 17 /05 /mai /2013 10:00

Lundi 29 avril.

Depuis trois jours, il pleut... c'est à désespérer.

Se taper près de 1000 km sous la flotte en rêvant au soleil et cet abruti est remonté dans le Nord pour voir si nous n'y étions pas !

On me dit : " Avignon !  Il y a un peu de mistral, ça devrait se dégager."

Avignon... quand il fait gris, tout est gris... vraiment gris, même mon humeur.

Et puis cette ville, c'est plutôt un délire pour architectes et le coloriste qui se cache tout au fond de moi n'aime pas trop représenter des dessins d'architecture, mais bon... pas le choix.

Je vous montre :

2013-05-17-001

 

J'y ai ajouté un peu de couleurs et de lumière mais sur les photos, c'est d'un triste !

Sur l'autre page, j'ai noté les jours, les lieux et le temps... histoire de me remettre en mémoire... plus tard... qu'il ne fait pas toujours beau en Provence.


2013-05-17-002

 

J'y ai aussi représenté la seule chose qui m'ait vraiment attirée, l'ancienne porte entre l'entrée principale et la cour intérieure du palais.

Les rats ont dû bouffer le bas ! 

Le petit pont à gauche... juste une tache d'aquarelle que j'ai camouflée.

 

L'ensemble des deux pages du carnet donne :

2013-05-17-003

image cliquable

 

Voilà, c'est tout pour Avignon !

Ah non, j'oubliais. Une bonne chose à Avignon... les navettes gratuites entre le parking et le centre ville... CITYZEN ça s'appelle !

Zen in the city... papale.  Soyons zens !

à ciao, ciao ! 

Repost 0
Published by Alain Avèle - dans les hasards de l'eau
commenter cet article
15 mai 2013 3 15 /05 /mai /2013 10:00

J'ai donc continué sur ma lancée pour faire la page attenante à la précédente vue :

2013-05-15-001

image cliquable

 

Pas trop d'explications, sont-elles vraiment utiles ?

Voilà donc le scan des deux pages :

 

2013-05-15-002

image cliquable

Allez, zou ! Encore bien des photos à exploiter... si l'inspiration ne me quitte pas !

à ciao, ciao !

Repost 0
Published by Alain Avèle - dans les hasards de l'eau
commenter cet article
13 mai 2013 1 13 /05 /mai /2013 09:19

J'avais fait un petit essai de tons sur mon sous-mains et puis... puis, j'ai développé une vue totalement imaginaire car vous ne la rencontrerez pas dans ce village... et probablement nulle part ailleurs.

Tant pis !  Comme elle ne me déplaît pas trop, je l'ai collé dans mon carnet de voyage en espérant continuer sur cette lancée.

2013-05-13-001

image cliquable

 

Voilà pour aujourd'hui, le reste... on verra.

à ciao, ciao !

Repost 0
Published by Alain Avèle - dans les hasards de l'eau
commenter cet article
11 mai 2013 6 11 /05 /mai /2013 10:36

J'étais parti avec tous mon matériel, carnets, aquarelles, pinceaux... tout quoi !... et puis la météo capricieuse a décidé de contrarier mes plans et de pourrir le temps... là où il fait toujours beau ! 

Enfin, ça reste à voir car c'est l'affirmation des gens de l'endroit.

Roussillon, dans le Lubéron.  Et puis les autres villages perchés, Gordes, Ménerbes, Lacoste, Bonnieux et j'en passe.

Bon ben... je ferais comme d'hab'... je crobarderais d'après les photos prises en y ajoutant un peu de soleil !

J'ai quand même crobardé, assis dans la chambre d'hôtes en regardant le paysage devant moi :

009-roussillon-01-2013

 

Voilà.  C'est pô terrible terrible mais tant pis !

Allez, zou.

à ciao, ciao !

Repost 0
Published by Alain Avèle - dans les hasards de l'eau
commenter cet article
10 avril 2013 3 10 /04 /avril /2013 11:30

Russia's greatest love machine

It was a shame how he carried on...

 

2013-04-10-001

sur photocopie d'une double pages du dictionnaire des citations (format A4)

 

Ne cherchez pas une logique à mes délires, sauf si vous êtes un psy quelconque. De toute manière, si c'est du délire c'est forcément illogique et il n'y a qu'un malade du raisonnement pour y chercher autre chose.

Et puis, je n'aime pas trop ce qui commence par "psy"...

- psychologues, psychiatres, psychanalystes, psychopathes, psycholeptiques, psychopompe, psychédélique, psyché... je ne parle pas du miroir à pivots, bref : ce n'est pas mon dada ! -

 

Moi, c'est délirer tranquilement où je veux, quand je veux et sur le support que je veux, que j'aime !

 

2013-04-10-002

( image cliquable )

Gouache blanche, aquarelles, marqueur noir

 

Mais j'aime bien manger aussi, et comme c'est l'heure de passer à table...

à ciao, ciao ! 

Repost 0
Published by Alain Avèle - dans les hasards de l'eau
commenter cet article
14 février 2013 4 14 /02 /février /2013 08:00

Je sais... les amateurs de rugby vont bondir puisque eux marquent l'essai avant de tenter la transformation... oui mais moi je ne joue pas à ce jeu de gentlemen !

Je crobarde, bêtement, bien assis à mon bureau.

Ainsi, parfois, lorsque l'inspiration me fait défaut, je transforme par informatique ce que j'ai sous les yeux jusqu'à obtenir quelque chose de différent tout en gardant la base du modèle.

J'essaie ensuite de le réaliser en peinture.

Exemple :

2013-02-14-002

Au-dessus, la reproduction d'une aquarelle de Wen Ming Xin (encore elle, je sais mais j'étais sur son site l'autre jour !)

En bas, la transformation réalisée informatiquement.

Et puis ce jour-là je m'étais dit : " pourquoi ne pas essayer de réaliser cela uniquement aux crayons cire sur une légère base d'aquarelle ? "

Nouveau défi ?... pourquoi pas ? D'habitude je finis juste par quelques retouches avec ces crayons cire.

Mon agenda. Je redresse un peu la tête pour ne pas faire à l'identique et c'est parti !

 

2013-02-14-001

clic sur image = plus grand

Avec juste un peu de marqueur au niveau des yeux mais il n'est pas facile d'obtenir des tons soutenus avec les crayons cire, surtout sur ces feuilles trop fines, relativement lisses et déjà fragilisées par l'apport d'eau.

Bon ! Je crois que je vais abandonner, et l'idée et aussi de m'inspirer de Wen Ming Xin pour un petit bout de temps.

Allez, zou !

à ciao, ciao !  

Repost 0
Published by Alain Avèle - dans les hasards de l'eau
commenter cet article
10 février 2013 7 10 /02 /février /2013 08:00

... de peindre, de crobarder ou de dessiner et que l'on a aucune idée de ce qu'on veut faire, on s'inspire des autres, c'est bien connu.

C'est une manière de ne pas trop perdre la main sans pour autant se prendre la tête.

Et comme l'oeuvre a déjà été réalisée, on change de support et dans le cas présent... dans mon cas dirais-je, j'empoigne mon agenda.

C'est invendable, c'est personnel et ainsi, on ne pourra pas me reprocher de faire de l'argent avec le talent des autres.

Je farfouille donc dans mes fichiers, je trouve quelque chose qui me parle, j'imprime, je colle et puis...


2013-02-09-001

clic sur image = plus grand

 

Tiens, me direz-vous, encore Wen Ming Xin !

Ben oui ! Quand je n'ai pas trop d'inspiration j'en reviens toujours aux portraits. Certains trouveront ça difficile, moi c'est ce qui me vient le plus facilement.

Et puis, Wen Ming Xing, c'est souvent des tons soutenus et du contraste, tout à fait ma manière de concevoir le portrait à l'aquarelle.

Mon personnage a un peu redressé la tête vers l'arrière tout en la penchant d'avantage sur le côté, ce qui lui donne un regard plus serein, moins introspectif que celui de Wen Ming Xin mais le but primaire n'étant pas de faire une copie conforme, je m'en satisfait.

Et puis, moi, je mélange allègrement les médiums, ce que ne fait pas l'artiste évoqué.


Bon... faudra que je trouve quelque chose à coller de l'autre côté de ce portrait car l'aquarelle a percé le papier mais en attendant j'ai du boulot pour mon épouse, alors je vous laisse !

à ciao, ciao !

Repost 0
Published by Alain Avèle - dans les hasards de l'eau
commenter cet article

Présentation

Les enfants de l'Aïr

enfants-air

Archives