Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 octobre 2014 5 17 /10 /octobre /2014 17:59

autoportrait-002

En effet, je ne tiens pas à faire continuellement la pub pour un quelconque service funéraire ou pour une société de prêts à tempérament.

Je migre donc vers (vous pouvez cliquer sur le lien suivant ) :

Crobards et Compagnie

où vous retrouverez une bonne partie des articles déjà parus ici et j'espère de nouveaux délires de ma part.

Pour ce qui est des newsletter il faudra donc à nouveau en faire la demande, j'espère y retrouver celles et ceux qui y étaient déjà inscrit.

à ciao, ciao !

Published by Alain Avèle - dans Billet d'humeur
commenter cet article
28 juillet 2014 1 28 /07 /juillet /2014 10:00

Je n'ai jamais fait mystère que si je m'étais mis à l'aquarelle, c'était pour réaliser un jour des carnets de voyages.

Donc, je passe pas mal de temps sur le net à regarder ce que font les autres, les vrais, les pros du carnet et des voyages !

C'est ainsi depuis la nuit des temps.  On pioche par-ci, on s'inspire par-là, on mixe le tout en fonction de ses possibilités artistiques et puis on pond quelque chose qui ne nous satisfait jamais pleinement.

Je n'échappe pas à cette règle.

Donc, l'autre jour, je consultais des sites, des images, de tout... jusqu'à l'indigestion et puis !!!

Et puis je suis " tombé" en arrêt devant cette image :

2014-07-28-002

Cambogia par ELENA MONACO

(détails en cliquant sur son nom)

 

Autant dire que pour moi, c'est LE must, LE Graal, LE rêve inaccessible.

Elle effaçait toutes les autres, tout ce que j'avais vu avant.

Tout y est : un visage, des lumières, les coloris, la composition... rhaaaahhh ! j'envie son talent.

Je sais, le talent c'est 5% de prédisposition et 95% de travail !

Moi, j'ai peut-être ces 5% de prédisposition mais guère plus de 10% en ce qui concerne le travail... cherchez l'erreur.

85% de paresse.  C'est mon karma.

Donc, mon sous-mains était là, mon pinceau réservoir aussi, mes marqueurs également qui cotoyaient ma miniscule boîte d'aquarelle, d'où :

2014-07-28-001

13,5 x 13,0 cm

 

J'ai modifié la composition, bien sûr.  Les éléments constitutifs aussi, ça se voit.

J'ai composé un visage imaginaire. J'ai même placé un texte par informatique tellement j'étais certain que mon écriture aurait bousillé l'ensemble.

Voilà, ce n'est certes plus la même chose mais c'est tellement proche de l'esprit du départ que je ne considèrerais jamais que c'est de moi.

Me suis bien amusé quand même. Merci Elena !

à ciao, ciao !




Published by Alain Avèle - dans Sur mes sous-mains
commenter cet article
24 juillet 2014 4 24 /07 /juillet /2014 10:00

Des " p'tits papiers ", il y en a toujours qui traînent sur mon bureau.  Je fais plein d'essais dessus qui finissent la plupart du temps à la poubelle avant qu'ils aient eu le temps de me parler.

Et puis vous prenez un dimanche, un p'tit papier (21x11 cm) et un essai de bleu alors qu'à l'écran du PC s'affiche ceci :

2014-07-25-001

une vue de Sarlat (Dordogne), photo de l'office du tourisme de la région.

Et tout à coup, sans rapport aucun, mon essai de bleu se transforme en un crobard immonde :

2014-07-25-002

vous le voyez bien le bleu, là... dans le fond... mais si, là...


Le lendemain, vous reprenez un autre p'tit papier, jumeau du premier, et vous vous appliquez un peu plus, question couleurs et proportions aussi.

Il en sort ceci :

2014-07-25-003

qui devrait être bien plus dans les goûts de tout un chacun.


Mais c'est aussi sur l'un des membres de cette fratrie de papier que j'avais noté une phrase d'Alex Powers qui, picturalement, n'est pas forcément mon maître à penser mais presque et disant, je cite :

" ... ce n'est pas le rôle de l'artiste en tant que créateur de reproduire exactement ce qu'il voit. Ce serait de la documentation et non de l'Art."


Du coup, je place mes crobards l'un au dessus de l'autre :

2014-07-25-004

cliquez pour voir en taille réelle

papier pour imprimante, 80g/m²


Et là, je me dit : " selon la définition de ce cher Alex, le premier crobard est un travail d'artiste, le second une réalisation de documentaliste ! "


Je vous laisse méditer sur cette pensée hautement philosophique... vous avez quatre heures !

à ciao, ciao !

Published by Alain Avèle - dans les hasards de l'eau
commenter cet article
21 juillet 2014 1 21 /07 /juillet /2014 10:00

Petit village de côtes d'Or où il sent l'anis, pire que sur le vieux port à Marseille les jours de grandes sécheresses... c'est vous dire.

Et pourtant, ici, ce n'est pas le p'tit jaune qui est en cause mais une fabrique de bonbons anisés... pour ceux qui aiment... et qui peuvent... c'est le rêve.

Moi j'aimerais bien mais j'peux pas. Mon épouse pourrait bien mais n'aime pas.

La vie est pleine de caprices destinés à vous la pourrir.

Donc, on se ballade, c'était lors de notre dernier passage en Côtes d'Or, il y a bien quatre ans maintenant.

Petite aqua rétrospective dans mon carnet :

2014-07-20-001

taille A5

ça pourrait être n'importe où, je sais, mais au moins c'est une vue de Favigny qui ne se retrouve pas sur Google.

Allez, zou...

à ciao, ciao !

Published by Alain Avèle - dans les hasards de l'eau
commenter cet article
19 juillet 2014 6 19 /07 /juillet /2014 14:00

2014-07-18-001

 

 

2014-07-18-002

 

 

  2014-07-18-003-copie-1

 

2014-07-18-004

 

à ciao, ciao !

Published by Alain Avèle - dans humour
commenter cet article
10 juillet 2014 4 10 /07 /juillet /2014 10:00

... voici donc les tribulations du sous-mains qui me sert d'exutoire à la non-inspiration.

Je vous montre d'abord, je détaille ensuite...

si vous êtes toujours là (?)

2014-07-10-002

Comme vous pouvez le constater, un petit peu de tout... des notes, des chiffres, des dates, des noms et des adresses et puis surtout... des crobards minables effectués lors de mes longues attentes devant cet engin asthmatique.

Je détaille donc :

2014-07-10-005

savez-vous planter du riz ?


2014-07-10-004

Gordes, d'après mes souvenirs... aussi confus que moi.

Le verre de vin ne devait pas faire partie du paysage, à l'époque.


 

2014-07-10-003

Saignon (depuis les ruines) on ne voit rien mais c'est pourtant comme ça !

et puis...

 

2014-07-10-001

Roussillon, le campanile et l'entrée du Castrum.

Egalement de mémoire mais pas pour ce qui est des couleurs où j'ai délibérément remplacé les ocres omniprésents par des tons bleus... mais c'est ça aussi la liberté de l'artiste (un bien grand mot en ce qui me concerne, je vous l'accorde !)

 

Allez, zou,

à ciao, ciao !

Published by Alain Avèle - dans Sur mes sous-mains
commenter cet article
8 juillet 2014 2 08 /07 /juillet /2014 10:00

Longue période d'inactivité sur ce blog, mais pas ailleurs... ceci expliquant cela.

Parmi ces activités, il en est une très agréable...(non non, je ne parle pas du jardinage ! ) mais de la réalisation de ce portrait de la petite-fille d'amis.

  2014-07-08-001

 

portrait-01

 

Voilà voilà, comme on dit à Liège.

La prochaine fois je vous montrerai le martyr de mon sous-mains lorsque l'inspiration ne vient pas... et ça, c'est tout de suite moins artistique.

à ciao, ciao !

Published by Alain Avèle - dans les hasards de l'eau
commenter cet article
6 juin 2014 5 06 /06 /juin /2014 18:00

... ce qui explique paraît-il son nom.

Encore une belle maison, juste en arrivant au village principal si mes souvenirs sont bons.

 

2014-06-07-001

Aquarelle sur bloc 30,0 x 21,0 cm

plus grand ? cliquez sur l'image

Allez, je vous laisse...

à ciao, ciao !

Published by Alain Avèle - dans les hasards de l'eau
commenter cet article
2 juin 2014 1 02 /06 /juin /2014 16:02

2014-06-02-001

sur bloc 28,0 x 21,0 cm

Plus grand ?... alors cliquez dessus.

à ciao, ciao !

 

Published by Alain Avèle - dans les hasards de l'eau
commenter cet article
29 mai 2014 4 29 /05 /mai /2014 10:02

Sur l'Île aux Moines (Golfe du Morbihan), il n'y a jamais eu ni  moines ni moinillons, c'est bien connu !

Par contre, sur l'île aux Moines il y a des fleurs qui se prennent pour des baobabs... si si !

2014-05-28-001

lumière éclatante, maison blanche en arrière plan au toit reflétant la luminosité du ciel et les efflorescences de ces acanthes ( acanthus mollis pour les puristes) dépassant les deux mètres qui resemblaient à des colonnes corinthiennes délimitant le sentier.

Bon... je vois bien que vous ne me coyez pas ! Et celle-ci alors ?

  2014-05-28-002

toujours sur l'île aux Moines mais autre endroit.

Elle fait à peu près ses trois mètres, non ?

Bon, à plus !

à ciao, ciao !


Published by Alain Avèle - dans Sur mes sous-mains
commenter cet article

Présentation

Les enfants de l'Aïr

enfants-air

Archives